Le blog Le Film Jeune Lyonnais fête ses trois ans !

Plus de deux cent articles ont été publiés sur le blog Le Film Jeune Lyonnais depuis son lancement, il y a trois ans aujourd’hui. Pour en célébrer l’anniversaire, voici quelques articles que nous retenons de la jeune histoire du blog…

Continuer la lecture de « Le blog Le Film Jeune Lyonnais fête ses trois ans ! »

Séjour dans les monts Fuchun – Récit au bord de l’eau

Le premier jour de l’année, je suis allé au cinéma. Je voulais sortir, prendre l’air, aller me promener, que ce soit au parc, en ville ou le long du Rhône. Je ne sais pas pourquoi, mais j’étais heureux, et je voulais partager ce moment avec quelqu’un. J’ai donc rejoins un ami qui habite à deux pas de chez moi. Au fil de la conversation nous vient l’idée d’aller au cinéma. Il ne nous reste qu’à choisir le film et la séance. Je remarque une affiche qui me fait penser aux films présentés au festival du premier film d’Annonay auquel nous allions, à la sortie du lycée, lorsque nous étions ensemble à l’internat.

Continuer la lecture de « Séjour dans les monts Fuchun – Récit au bord de l’eau »

Étoiles du LYF | Les films à découvrir sur la plateforme

Vous permettre de découvrir ou redécouvrir ces films que l’association LYF a accompagné ces dernières années lors du Festival du Film Jeune de Lyon : c’est l’objectif du site les Étoiles du LYF. Presque 250 films y sont ainsi listés, et plus de 120 visibles immédiatement, gratuitement, grâce aux réalisateurs ayant rendu accessibles leurs créations. Mais que voir en premier ? Voici quelques films que l’équipe du blog vous recommande tout particulièrement.

Continuer la lecture de « Étoiles du LYF | Les films à découvrir sur la plateforme »

Midsommar – Ari Aster, le faux prophète

Voilà quasiment un an que le dernier d’Ari Aster est sorti. Promu nouvelle coqueluche du cinéma horrifique après l’enchaînement de deux longs-métrages très commentés, beaucoup le voyaient comme celui qui allait redonner de la vie à un cinéma en pleine déconfiture depuis plusieurs années, entre métrages produits à la chaîne et petits trucs indés qui sortaient un peu des sentiers battus sans vraiment s’affirmer. Un cinéma sous perfusion qui vivait encore des « James Wan-eries », l’homme qui venait de faire somnoler le genre au début des années 2000 avec quelques petites réussites, comme Saw, qui ont bien vite montrés leurs limites.

Après Hérédité qui donnait quelques espoirs, nous voilà face à ce fameux Midsommar. Un film que tout oppose à son prédécesseur, passant de la nuit au jour, d’un environnement fermé à un environnement ouvert, d’une maison à la nature… Une attention louable qui allait nous confirmer ou non un réalisateur en devenir. Hélas, au vu du titre de cet article, vous vous doutez bien que la promesse se transforma en doutes puis en déception.

Continuer la lecture de « Midsommar – Ari Aster, le faux prophète »

Atlantique – Au delà de l’océan

Grand Prix de l’édition 2019 du Festival de Cannes, Atlantique est le premier long métrage de Mati Diop, réalisatrice franco-sénégalaise. Le film trouve ses fondations dans un pitch simple : Ada est une jeune sénégalaise éperdument amoureuse de Souleiman. Elle le fréquente en secret, alors qu’elle est promise à Omar. Un soir, alors qu’elle a rendez-vous avec son bien-aimé, il n’est pas là. Elle apprend par une amie que Souleiman et d’autres garçons sont partis par l’océan rejoindre l’Espagne. 

Continuer la lecture de « Atlantique – Au delà de l’océan »

Fête du Court Métrage 2020 – Nos coups de cœur

Alors qu’elle devait se dérouler à Lyon et dans toute la France du 25 au 31 mars dernier, la Fête du court-métrage a été contrainte à la dernière minute de s’adapter. Par l’intermédiaire d’une plateforme à télécharger, il était ainsi possible de découvrir des programmes de films gratuitement depuis chez soi. Nous ne pouvions pas résister à l’idée de vous faire part de nos coups de cœur de cette fête aussi inattendue que réussie.

Continuer la lecture de « Fête du Court Métrage 2020 – Nos coups de cœur »

Histoire d’un regard – Souvenir, mon beau souvenir

Sans connaître son nom, ses photos étaient gravées dans nos mémoires. C’est sur ce constat que s’ouvre le nouveau documentaire de Mariana Otero, pour laquelle nous avions déjà évoqué notre affection à propos de son passionnant film sur le mouvement Nuit Debout, L’Assemblée, en 2017. Comme par un mécanisme inverse, toute la distance silencieuse mise en place par la réalisatrice pour saisir ce qu’a été Nuit Debout est écartée. Remplaçant cette sorte de neutralité, c’est elle-même que la réalisatrice filme : le point de départ, c’est sa découverte de Gilles Caron, célèbre photographe des années 1960, ayant disparu au Cambodge en 1970.

Continuer la lecture de « Histoire d’un regard – Souvenir, mon beau souvenir »

Mais qu’avez-vous fait à Solange ? – Giallo : mode d’emploi

Alors que nous commençons une nouvelle décennie sous le feu d’une crise sanitaire, la fin 2019 a coïncidé avec la sortie en France le 27 Novembre du nouveau film de Rian Johnson Knives Out (A couteaux tirés en français). Le nouveau long-métrage du cinéaste derrière Brick, mais aussi Star Wars : Les Derniers Jedi, a la particularité d’appartenir au genre très précis du « Whodunit ». Une appellation qui tire ses origines d’une catégorie de romans policiers à énigmes très populaires au début du XXe siècle et qui avait pour illustre représentant quelqu’un comme Agatha Christie. Ces romans mettaient souvent en scène un détective amateur ou semi-professionnel qui devait résoudre un ou une série de meurtres où l’énigme et sa résolution prenaient une grande place à coup d’indices trompeurs et une révélation dans les dernières pages. Le genre au cinéma a fini en désuétude, progressivement remplacé par des thrillers et films policiers plus conventionnels alors que des cinéastes comme Sidney Lumet l’ont exploré dans des films comme Le Crime de l’Orient-Express, sorti en 1972. Les romans d’Agatha Christie furent récemment la porte d’entrée d’un retour avec une nouvelle adaptation par Kenneth Branagh, en 2017. Même si très imparfait, son succès commercial a sûrement favorisé la production du nouveau film de Johnson, lançant peut-être un retour progressif de ce type d’écriture. Continuer la lecture de « Mais qu’avez-vous fait à Solange ? – Giallo : mode d’emploi »

Clermont 2020 | La place du mort

Après que les réveils aient sonné, que les cafés soient avalés et les programmes pliés entre les mains moites d’attente, nous nous sommes retrouvés dimanche 2 février aux environs de midi, en salle Cocteau, pour déguster la programmation numéro 5 de la compétition nationale. Quatre films avaient été programmé, chacun d’une durée d’une petite demie heure. L’hégémonie presque devenue ronronnante de la Fémis était soulignée dans cette sélection, puisque deux films étaient réalisés par des élèves de l’école, dont le documentaire Clean with Me qui sera primé quelques jours plus tard.

Le court métrage qui ouvrait cette séance a été l’un de ceux qui m’a peut être le plus marqué lors de ce festival. La place du mort, signé Victor Boyer. Ce film raconte l’histoire d’une famille bourgeoise déchirée par le décès prématuré d’un des jumeaux composant la fratrie. Ce petit être a été très vite remplacé par un enfant adoptif, dont la place semble être remise en question par le survivant. L’action se déroule alors que les deux frères ont désormais une trentaine d’années. Alphonse, l’enfant adoptif, devenu écrivain, revient dans sa famille le temps d’un week-end et peine à avouer à ses proches qu’il va faire de leur histoire le sujet de son nouveau roman. Son frère, Samuel, le découvre rapidement et voit d’un très mauvais œil la présence d’Alphonse dans le manoir familial. Continuer la lecture de « Clermont 2020 | La place du mort »

Vesoul 2020 | Voyage à Travers le Cinéma Asiatique

Deux jours à Vesoul, c’était suffisant pour découvrir pas moins de neufs longs métrages de fiction et visiter cinq pays d’Asie différents. Du 11 au 18 février de cette année, le cinéma Majestic de Vesoul a accueilli pour sa 26ème édition quelques 30 000 spectatrices et spectateurs lors du FICA, le Festival International du Cinéma Asiatique – un rendez-vous incontournable pour toutes les amoureuses et tous les amoureux des cinémas venus d’Asie. Voici le récit d’une belle épopée à travers une petite sélection composée de plaines du Tibet et d’un hôtel au bord d’une rivière. Continuer la lecture de « Vesoul 2020 | Voyage à Travers le Cinéma Asiatique »