Le Massacre des Morts-Vivants – Déclin des vivants

La figure du zombie est quelque chose de proprement fascinant. Cet humain réanimé d’entre les morts a rapidement envahi mon imaginaire, et ce dès mes 9-10 ans, amenant aussi bien m’attacher qu’à fuir ce monstre. Le premier contact fut le jeu vidéo, Resident Evil, version 2002, où ces corps décharnés s’avançaient vers moi dans les couloirs d’un immense manoir. En décomposition, avec cette démarche étrange et vacillante pleine de maladresse, mais surtout avec ces bruits, ces râles. Cette incarnation de la mort et du devenir de notre corps, où le contrôle et la conscience n’est plus, le seul objectif étant de mutiler et de nourrir l’autre, m’accompagne depuis. Une sorte de passion qui m’a conduit à certainement vers d’autres œuvres, et en l’occurrence le cinéma.

Je suis toujours friand de films de zombies : aussi bien de ceux qui se rapprochent des racines haïtiennes du mythe, comme Vaudou de Jacques Tourneur, que de ceux qui prolongent la direction introduite par Romero avec sa saga des Morts-Vivants. Au milieu de tout ça restent des films d’exploitation européen surfant sur le succès de La Nuit des Morts-Vivants dès 1968, profitant du boulevard offert par Georges Romero qui attendra presque dix ans pour pouvoir en faire un autre. Une production abondante mais peu explorée à titre personnel, en dehors de quelques films de Fulci et quelques nanars de Bruno Mattei. C’est là que j’apprends que Shadowz, plateforme de SVOD axé cinéma « de genre », rajoute à son catalogue Le Massacre des Morts-Vivants de Jorge Grau. Une curiosité hispano-italienne que je voulais voir depuis quelques temps.

Continuer la lecture de « Le Massacre des Morts-Vivants – Déclin des vivants »

Mais qu’avez-vous fait à Solange ? – Giallo : mode d’emploi

Alors que nous commençons une nouvelle décennie sous le feu d’une crise sanitaire, la fin 2019 a coïncidé avec la sortie en France le 27 Novembre du nouveau film de Rian Johnson Knives Out (A couteaux tirés en français). Le nouveau long-métrage du cinéaste derrière Brick, mais aussi Star Wars : Les Derniers Jedi, a la particularité d’appartenir au genre très précis du « Whodunit ». Une appellation qui tire ses origines d’une catégorie de romans policiers à énigmes très populaires au début du XXe siècle et qui avait pour illustre représentant quelqu’un comme Agatha Christie. Ces romans mettaient souvent en scène un détective amateur ou semi-professionnel qui devait résoudre un ou une série de meurtres où l’énigme et sa résolution prenaient une grande place à coup d’indices trompeurs et une révélation dans les dernières pages. Le genre au cinéma a fini en désuétude, progressivement remplacé par des thrillers et films policiers plus conventionnels alors que des cinéastes comme Sidney Lumet l’ont exploré dans des films comme Le Crime de l’Orient-Express, sorti en 1972. Les romans d’Agatha Christie furent récemment la porte d’entrée d’un retour avec une nouvelle adaptation par Kenneth Branagh, en 2017. Même si très imparfait, son succès commercial a sûrement favorisé la production du nouveau film de Johnson, lançant peut-être un retour progressif de ce type d’écriture. Continuer la lecture de « Mais qu’avez-vous fait à Solange ? – Giallo : mode d’emploi »