Cannes 2018 – Une affaire de famille : l’affaire de Kore-eda

Palme d’or – 71e Festival de Cannes

La famille, c’est l’affaire de Kore-eda. De film en film, il étudie le quotidien, sa transformation, comprendre ce qui nous relie à des gens que nous n’avons pas choisi. Ce nouveau film est un coup de force. Pour la première fois (en tout cas, première fois depuis longtemps), le cinéaste japonais transcende pleinement les problématiques qui l’animent. La famille n’est pas à penser qu’à partir de deux axes, dans une logique binaire, autour du lien du sang et du lien social (ce qu’il fait dans Tel père, tel fils, un chef d’œuvre d’élégance et de précision). Ici, l’ambiguïté, la complexité, caractérisent son style. Sorte de film thèse, Une affaire de famille vise avec une certaine noirceur à comprendre la difficulté à saisir le concept de famille. Si je te nourris et que je t’aime, je suis ta famille, mais si nous sommes tes parents et que nous te battons, aux yeux de la société, je resterais ta famille. Est-ce que c’est immuable ? Est-ce qu’on ne pourrait pas apparaître et disparaître de la vie des autres ? Continuer la lecture de « Cannes 2018 – Une affaire de famille : l’affaire de Kore-eda »